Témoignage : légèreté, folie, sensualité

Témoignage : légèreté, folie, sensualité
 
E., 35 ans, Bruxelles, membre depuis le 23 juillet 2012

« Je me suis inscrite sur Gleeden, pour pallier un certain manque. Contre toute attente, la case à remplir n’est jamais celle que l’on croit vraiment.

Mon époux et avions déserté notre champs d’activités sexuelles depuis quelques années déjà. Je n’étais pas à plaindre, aucune envie de réellement marquer un changement. Hormis ce manque, tout le reste me semblait satisfaisant. Une vie professionnelle réussie, un cocon familial équilibré, et mon époux et moi cohabitions en parfaite entente au quotidien. Je me disais, pourquoi recommencer ? Retrouver un homme, s’y adapter, décomposer cette structure familiale si stable et recomposer dans l’incertitude que tout se passe aussi bien ?

Après tout que me manquait il ? Un peu de folie, de légèreté,  d’évasion et surtout de sensualité.
J’avais rédigé une annonce décomplexée, plutôt franche, et très transparente sur mes attentes, avec beaucoup de sincérité. Je voulais même si ce n’était qu’une histoire parallèle que je recherchais, rester au plus proche de ce que je suis au quotidien. Je ne souhaitais pas me travestir en une pseudo maîtresse de choc, et m’éloigner de celle que je suis vraiment. Bien entendu, il s’agissait de retrouver une féminité perdue en route, routine oblige, et de reprendre goût à réveiller ma sensualité endormie, mais certainement pas en devenant une autre.

J’étais très vite surprise du niveau de mes prétendants. Ils étaient en général, plutôt éduqués, galants, charmants, et assez en phase avec mes attentes. Je rencontrais deux, trois d’entre eux. J’avais eu quelques aventures concluantes, rassasiantes même. Mais au final, je me rendais compte que quelque chose en moi, ne tournait pas rond. J’avais du plaisir certes, à ces partages qui n’étaient pas strictement charnels. Toutefois mon émotionnel me racontait en douce, autre chose.

88DN69 avait insisté. Il se présentait comme « la » cerise sur le gâteau. Alex me comblait pourtant. Il était doux délicat et à l’horizontale, cela se concluait souvent en quelques jolies extases. Après quelques correspondances enthousiasmantes, une conversation téléphonique qui m’intrigua fortement, tellement nous étions en symbiose sur notre conception de la vie en général et ce qui peut nous animer, nous convenions avec 88DN 69 de nous rencontrer dans un bar à la mode de la capitale.

Une phrase nous avait ralliés, et elle me taraudait. « J’ai du mal à baiser avec quelqu’un si cette personne n’est pas susceptible de réveiller en moi, des sentiments forts, voire amoureux ». Il arriva au rendez-vous fixé, et à l’opposé de mes appréhensions antérieures en attendant l’arrivée de l’élu, j’étais détendue. Je savais qu’il viendrait, je savais que nous allions nous entendre. Notre premier baiser fut si troublant que je n’avais plus souvenir d’avoir ressenti précédemment autant de douceur, et caresser de mes lèvres, une bouche si suave.

Nous avons passé ensuite notre nuit ensemble comme si cela était d’une évidence qui ne nous appartenait pas. Comme si rien de ce que nous pouvions décidé, n’aurait d’impact sur le mouvement fluide et naturel qui nous emportait. Nous n’étions pas juste en partance pour une aventure, une liaison mais une histoire grandiose qui avait réveillé au delà de l’amour en grand que nous étions capables d’éprouver, un nouveau souffle de vie, une nouvelle perception du ‘ c’est maintenant ou jamais’. Parce que finalement ce que nous cherchons tous en l’Amour, sous quelques formes que l’on croit, c’est cette flamme qui nous ramène à l’essentiel de se sentir bien en vie. Plug the day. »

je m'inscris

Ecrivez-nous

Vous aussi, faites part aux internautes de votre histoire. Envoyez-nous votre témoignage, avis, ou anecdocte à : temoignages@gleeden.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 − un =