Témoignage : Ce repaire adultère

Témoignage : Ce repaire adultère

Par Stéphanie et Hervé –

LUI : Hervé, Paris, 46ans, membre depuis le 4 août 2011 ELLE : Stéphanie, Clichy, 34ans, membre depuis le 28 juillet 2011

Eté 2011 – Stéphanie et Hervé, célibataires de leur état et quelque peu lassés des discours moralisateurs des sites de rencontres « traditionnels », découvrent, chacun de leur côté, une « zone franche », Gleeden, où ils s’offrent le luxe d’être enfin eux-mêmes, en toute impunité et enfin débarrassés des carcans moraux. Leur conception toute personnelle de la fidélité, à laquelle ils préfèrent la loyauté, s’accommode rapidement de l’atmosphère de liberté d’être et de penser de leurs camarades de jeux.

Août 2011 – Premiers échanges de mails…que fait ce(tte) célibataire dans ce repaire adultère ? Elle parle de Sartre et Beauvoir…lui parle de Françoise Simpère…ils sont sur la même longueur d’ondes… Quelques jours plus tard, première conversation téléphonique…toujours plus d’ondes et d’échos…

11 septembre 2011. Tous deux à la recherche d’une aventure légère, sans autre engagement que celui de passer un bon moment, Stéphanie et Hervé conviennent de se retrouver pour un brunch estival et dominical dans une chaumière cosy de l’ouest parisien. Etant tous deux élevés à l’école de la patience, ils ne se jettent dans les bras l’un de l’autre qu’après deux longues heures…

14 septembre 2011 – 3 jours se sont écoulés sans qu’ils ne se quittent. Sans pour autant avoir ressenti le fameux « coup de foudre », ils ressentent néanmoins, profondément, que quelquechose d’important s’est noué entre eux…

Automne / hiver – Tout en restant fidèles à eux-mêmes -c’est-à-dire en poursuivant leurs aventures sur Gleeden – ils se fréquentent assidûment et cultivent leurs sentiments réciproques.

14 janvier 2011 – Dans le fumoir d’un célèbre club libertin, Hervé fond…et demande à Stéphanie si elle veut bien devenir sa fiancée.

29 septembre 2011 –  Sur les rives de la Méditerrannée et éclairés par la lune de Kemer, Hervé (re)fond et demande à Stéphanie se devenir sa femme.

Dit comme ça, cela paraît simple. Vu de plus près, durant ces quelques mois, Stéphanie et Hervé ont joué « cartes sur tables », naturellement et sans concession oblative. La porte de leur couple reste ouverte sur d’autres possibles..leur permettant par là même de revenir, plus riches de leurs rencontres et plus aimants encore. Discussions à coeur ouvert, sans faux-semblant, bienveillance, écoute des fragilités de l’autre, respect réciproque…et surtout l’amour de l’autre pour ce qu’il est, tel est leur parcours.

Pas de prosélytisme, aucune leçon à donner…juste le bonheur d’être ensemble. Merci Gleeden

je m'inscris

Ecrivez-nous

Vous aussi, faites part aux internautes de votre histoire. Envoyez-nous votre témoignage, avis, ou anecdocte à : temoignages@gleeden.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 × six =